Le Blog du site shopping bio et écologique INAKIS

accueil du blog inakis







Les oiseaux des jardins : aidons-les à passer l'hiver

Mangeoire en cèdre rougeNous allons rentrer dans les mois frisquets et peu cléments pour les petits oiseaux de nos jardins. Les graines, baies et fruits se raréfient et les insectes et larves disparaissent de la nature, ajouté au fait que les journées raccourcissent, diminuant le temps de recherche de nourriture. Mais voilà, c'est justement pendant la saison froide que les oiseaux dépensent le plus d'énergie pour maintenir leur température corporelle et pour survivre.

N'attendons pas pour installer une mangeoire, qui, qui plus est, apporte une touche décorative à votre jardin ou balcon.
Il en existe de toutes sortes et à tous les prix, il n'y a que l’embarras du choix !
La mangeoire est parfaite pour profiter de l'activité des oiseaux qui viennent s'alimenter en toute confiance devant nos fenêtres, et qui apprécient les graines et les boules de graisse proposées ainsi, à l'abri des intempéries.

Choisissez des mangeoires adaptées aux espèces de votre région et si possible plantez aussi des arbres et des arbustes recherchés par eux.

Pour vous informer et vous aider à sélectionner au mieux, il existe de nombreux ouvrages utiles.livre nourrir les oiseaux

Environ 250 sortes d'oiseaux existent sur notre territoire, les espèces les plus communes qui peuplent nos jardins sont la mésange charbonnière, la mésange bleue, le moineau domestique, le merle noir, la bergeronnette grise, le rouge-gorge, le verdier et le pinson.

abreuvoir oiseauxSouvent négligé à tort, l'abreuvoir est indispensable à nos petits amis toute l'année. Il leur permet de boire mais aussi d'humidifier leur plumage, ce qui garanti une bonne isolation thermique. L'abreuvoir doit être peu profond, l'eau doit être renouvelée fréquemment et il faut veiller à ce que celle-ci ne gèle pas en hiver.

Le nichoir n'est pas seulement prévu pour la nidification au printemps, il est offre à l'automne et pendant l’hiver, un abri aux oiseaux pour dormir. Il est conseillé de placer le nichoir à une hauteur minimum de 2 mètres, à l'abri du soleil, des vents forts et des prédateurs, le trou d'envol orienté Est, Sud-est sans obstacle pour l'envol.

nichoir avec reposoirnichoir oiseaux -premier prixnichoir mésange en terre cuite

Mangeoire, abreuvoir, nichoir : tout est utile pour aider les oiseaux à passer l'hiver.
A la belle saison, les oiseaux de nos jardins seront très précieux parce qu'ils participeront à limiter la prolifération d'insectes.

mangeoire coupelle à plantermangeoire Birdie Bistro

Bookmark and Share

Donnez votre avis

Le festival photo Peuples & Nature

Festival photo-La Gacilly du 05/06 au 30/09/09Pour les vacanciers en Bretagne Sud, je leur propose une journée à la découverte d'un village breton plein de charme, que vous parcourez au fil du festival de la photo.
Pour sa 6ème édition, cette galerie d'art en plein air, entièrement gratuite, expose 200 clichés grand format sur le thème Peuples & Nature.

La motivation de Jacques Rocher, initiateur du Festival photo se résume par : "Le sens profond de ce Festival est de parler à toutes et tous de l'état de notre planète et de continuer à donner gratuitement accès à la culture."6ème Edition Festival Photo

Ces photographies magnifiques et grandioses, mises en valeur dans ce décor bucolique, sont des témoignages sur la santé de la planète et l'humanité. La beauté des images doit faire réfléchir, permettre de sensibiliser aux problèmes environnementaux et inciter à modifier nos comportements car "il n'est pas trop tard pour agir".

Home le dvdParmi les photographes participants à l'évènement, Yann Arthus Bertrand dévoile quelques photos inédites réalisées pendant le tournage du film Home. Ce film événement, sorti le 5 juin dernier lors de la journée mondiale de l'environnement, a été aussi la date du coup d'envoi du festival photo à la Gacilly, qui se déroulera jusqu'au 30 septembre pour 200 000 visiteurs attendus.


Poursuivre la lecture avec :

Donnez votre avis

Appel à projets pour la Semaine du Développement Durable 2009

Appel à projets pour la Semaine du Développement Durable 2009Comme chaque année depuis 2003, la Semaine du Développement Durable aura lieu au mois d'Avril et sera l'occasion de participer à toutes sortes de manifestations afin de sensibiliser le grand public. L'édition 2009 aura pour thème "La consommation durable", ainsi les produits, services et modes de vie alternatifs respectueux de l'homme et de l'environnement seront au cœur de cette semaine. L'opération, qui se déroulera du 1er au 7 Avril, est organisée par le ministère du développement durable qui a lancé fin Décembre un appel à projets pour trouver des participants. L'appel s'adresse aux collectivités, aux associations, aux entreprises, aux établissement scolaires et aux services publics. Acheter Le guide du consommacteur de Stéphanie MariacciaChacun peut proposer une manifestation et s'inscrire sur le site internet de la Semaine du Développement Durable. Les manifestations retenues sont très variées : expositions, portes-ouvertes, spectacles, conférences, débats, festivals, actions pédagogiques, sorties terrain... L'objectif premier doit être la sensibilisation du grand public ou d'un public cible aux thèmes du développement durable, et plus particulièrement cette année à la consommation éthique et écologique.

Acheter La consommation responsable de A à ZLes projets sélectionnés apparaîtront sur le programme des manifestations et bénéficieront en échange de leur participation d'outils de communication : logos, bannières, affiches, posters pour une exposition... Pour proposer une action et participer à l'évènement, il suffit de s'inscrire avant le 31 Mars 2009 via un formulaire en ligne. Un message vous informera si votre projet correspond aux thèmes proposés et s'il est accepté.

Acheter Le catalogue GoodPlanete.orgDans le cadre de cette opération, un concours est également organisé et s'adresse aux jeunes créatifs. L'idée est de proposer un visuel accrocheur pour sensibiliser les 15/30 ans au thème de la consommation durable. Le premier lauréat du concours gagnera un voyage éco-responsable et son visuel sera utilisé pour une campagne de communication lors de la Semaine du Développement Durable. La date limite de participation au concours est le 5 Mars 2009. A vous de jouer !

En 2008, il y avait eu 2700 manifestations retenues au programme de la semaine. Le thème de cette année ne manque pas d'ouverture, c'est un sujet tout à fait d'actualité et qui nous concerne tous. N'hésitez donc pas à proposer vos idées et à participer à cette grande opération !


Donnez votre avis

Accueillir les oiseaux en hiver et favoriser la biodiversité

La bergeronnette, un oiseau nichant près des bâtiments chauffés l'hiver (photo S.Clerc)Alors que nous sommes au cœur de l'hiver, les oiseaux passent la majeure partie de leurs journées à rechercher de la nourriture. Avec le froid, il leur est plus difficile de trouver les graines, insectes, larves, limaces et petits rongeur nécessaires à leur alimentation mais qui se raréfient à cette saison. Pourtant c'est à cette époque de l'année qu'ils ont le plus besoin de nourriture afin de résister au froid. Les oiseaux de nos contrées ont des techniques pour conserver la chaleur et lutter contre le froid telles que la thermorégulation (gonflement du plumage), le rassemblement en groupe pour dormir les uns contre les autres... Achat Nichoir rouge-gorge en bouleauMais cela ne suffit pas toujours lors d'épisodes très froids, de gels ou de chutes de neige. La destruction de leurs habitats naturels et l'expansion de l'urbanisation ajoutent encore d'autres difficultés aux oiseaux dans leur recherche de nourriture.

Une bonne idée en cette saison est donc d'aider les oiseaux en leur donnant à manger et en leur fournissant des abris pour se réfugier. Bien sûr il n'est pas question de leur donner n'importe quoi ni de les rendre dépendants, l'idée est d'apporter un soutien lors des passages les plus rigoureux de l'hiver. Achat mangeoire table sur piquet en bois et zincOn peut pour cela placer des mangeoires et des nichoirs dans le jardin, à fabriquer soi-même si l'on est un peu bricoleur ou à acheter dans une jardinerie. Placez les mangeoires et nichoirs plutôt en hauteur, de façon à ne pas être accessibles aux chats. Les espèces les plus communes que vous aurez le plus de chance d'observer sont les mésanges, les rouge-gorges, les pinsons, les moineaux, les verdiers, les merles...

Achat Boules de graisse oiseauSelon les espèces, la nourriture à donner ne sera pas la même. Alors que les mésanges et sitelles raffolent de noix, amandes et arachides (non salées), les rouge-gorges préfèreront de petites graines tel que le millet. Les graines de tournesol sont elles appréciées par bon nombre d'oiseaux. Le mieux est de diversifier les aliments et de faire plusieurs mangeoires en y disposant des mélanges de graines et des boules de graisse et graines. Achat Mélange graines & fruits pour oiseaux - sachet biodegradableAttention cependant à ne pas mettre d'aliments salés, de riz non cuit, de larves de mouches, de noix de coco séchée ou encore de graines de lin qui sont dangereux ou mal digérés. Pensez également à placer régulièrement un abreuvoir avec de l'eau, en cas de gel il n'est pas toujours évident pour les oiseaux de trouver à boire.

Ainsi en plus de pouvoir observer et admirer toutes sortes d'espèces durant tout l'hiver, vous aiderez les oiseaux à passer cette dure période et donc à préserver la biodiversité qui tend à s'appauvrir de plus en plus. Les oiseaux vous remercieront d'ailleurs dès le printemps puisqu'ils sont les alliés du jardinier en chassant insectes et limaces. achat livre Nourrir les oiseauxLa biodiversité des jardins est primordiale, elle assure un équilibre entre plantes et animaux. De plus, la diversité de la faune et de la flore évite que les maladies ou parasites se propagent. De même que pour les oiseaux, il est important de favoriser la venue d'autres espèces animales qui seront des auxiliaires de votre jardin comme les hérissons, les coccinelles, les batraciens, les lézards... Vous pouvez donc aménager des lieux favorables à l'accueil de ces animaux : haies, tas de bois ou pierres, plans d'eau... Votre jardin deviendra alors un véritable espace de vie où vous aurez tout le loisir de contempler bon nombre d'animaux.

Achat Aliment nourriture Hérisson  Achat Maison Grenouille  Achat Aliment nourriture Ecureuil

Donnez votre avis

Plus de 1000 nouvelles espèces découvertes au Mékong

Plus de 1000 nouvelles espèces découvertes au Mékong - WWFUne bonne nouvelle en cette fin d'année 2008 : le WWF vient de publier le rapport "Premières découvertes dans la région du grand Mékong", fruit de recherches menées sur 10 ans (de 1997 à 2007), faisant état de l'identification de 1068 nouvelles espèces végétales et animales. Ces recherches, conduites par le programme Grand Mékong du WWF, ont portées sur les six pays traversés par le fleuve Mékong : la province du Yunnan au Sud de la Chine, la Birmanie, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam. Le Mékong, qui parcourt plus de 4000 km, reste encore méconnu à certains endroits de par la difficulté d'accès. C'est principalement dans des zones de jungle inexplorées et dans des zones humides que ces nouvelles espèces ont été découvertes.

Dragon millipède (Desmoxytes purpurosea) en Thaïlande - photo © Somsak Panha  Araignée bien velue (Heteropoda dagmarae) - photo © Peter Jager  Plante vivace du Laos (Aeschynanthus mendumiae)

Animaux en péril autour du monde avec le WWF pour protégerLes espèces présentées par le rapport sont ainsi réparties : 519 plantes, 279 poissons, 88 grenouilles, 88 araignées, 46 lézards, 22 serpents, 15 mammifères, 4 oiseaux, 4 tortues, 2 salamandres et 1 crapaud. Parmi ces découvertes, certaines sont de taille comme l'Heteropoda maxima, la plus grande araignée chasseuse au monde dont les pattes peuvent atteindre jusqu'à 30 cm de long qui a été identifiée au Laos en 2001. D'autres découvertes sont aussi très surprenantes : le Kha-nyou (Laonastes aenigmamus), un petit rongeur d'un groupe d'espèces que l'on croyait éteint depuis 11 millions d'années, a été repéré dans un marché local au Laos en 2005, ou encore un crotale vert arboricole (Trimeresurus vogeli) découvert sous la toiture d'un restaurant dans le parc national thaïlandais Khao Yai.

Global 200, Nature sans frontières - WWFToutes ces découvertes sont d'importance et sont un signe positif pour la biodiversité à une époque où l'on fait (malheureusement) si souvent état d'espèces qui disparaissent ou qui sont menacées d'extinction. Le Mékong, qui selon le WWF est le fleuve le plus riche en biodiversité (avant l'Amazone), est donc un véritable trésor biologique qu'il faut conserver. 60 millions de personnes vivent sur les bassins versants de ce fleuve, la pression des activités humaines sur le Mékong est ainsi considérable et la région doit faire face à de nombreuses menaces écologiques : déforestation, braconnage et commerce illégal d'animaux (tigres, primates, éléphants...), pollution de l'eau... Si la découverte de ces espèces est une bonne nouvelle, l'enjeu maintenant est de protéger les éco-systèmes du Mékong et d'arriver à trouver un équilibre avec les activités des populations locales.

Vous pouvez consulter le rapport "Premières découvertes dans la région du grand Mékong" (en anglais uniquement) sur le site du WWF.

Vu du ciel - Coffret intégral - par Yann-Arthus BertrandEn parlant de biodiversité et de forêts, à signaler pour ceux qui n'auraient pas vu le reportage "Vu du ciel : l'Appel de la forêt" de Yann-Arthus Bertrand diffusé mardi dernier qu'il peut encore être visualisé en VOD sur le site de France 2. Pour le 8ème épisode de la série "Vu du ciel", le photographe Yann-Arthus Bertrand présente depuis Madagascar des sujets autour des forêts du monde : de Madagascar, en passant par le Brésil, le Cameroun ou encore le Mexique, on découvre des actions menées pour la préservation des forêts et de la biodiversité. En effet, si Madagascar ou l'île rouge est un formidable patrimoine de biodiversité (80% des espèces y sont endémiques), elle a subi une déforestation massive détruisant ou menaçant d'extinction bon nombre d'espèces. Un reportage intéressant sur des solutions mises en place pour la sauvegarde de ces forêts et le développement de nouvelles activités pour les populations locales. On y voit d'ailleurs l'atelier de fabrication des huiles essentielles Bio'Mada créé avec l'aide de l'association L'Homme et l'Environnement.

--
En savoir plus :

Donnez votre avis

Agir avec Greenpeace face aux changements climatiques et enjeux environnementaux

L'association écologique Greenpeace vient de lancer une nouvelle campagne : Dernière chance avant que tout se dérègle. Créée en 1971 à Vancouver au Canada, l'ONG Greenpeace milite dans le monde entier pour la protection de l'environnement et compte maintenant près de 3 millions d'adhérents, dont 110 000 pour la branche française. Greenpeace mène des campagnes de sensibilisation et d'actions sur les différents enjeux liés à la défense de l'environnement à l'échelle planétaire : changements climatiques, efficacité énergétique et énergies renouvelables, sauvegarde des forêts primaires et de la biodiversité des espèces, protection des océans, dissémination des toxiques et substances chimiques nocives, prolifération du nucléaire et des OGM... Indépendant de tout mouvement politique, gouvernement ou entreprise privée, Greenpeace garantit un véritable contre-pouvoir de défense des générations actuelles et futures s'appuyant sur l'aide des citoyens.

Greenpeace - Opération PlutoniumPour garder cette indépendance, l'ONG ne s'appuie donc financièrement que sur les dons des particuliers. Alors que nous nous trouvons à une époque cruciale face aux enjeux environnementaux, notamment à cause des changements climatiques qui sont le grand défi à relever en ce début de siècle, Greenpeace vient de lancer un appel pour se mobiliser : la campagne "Dernière chance avant que tout se dérègle" a pour objectif de récolter des dons afin d'agir face à l'urgence de la situation. En effet, il faut agir très vite devant l'accélération et l'aggravation actuelle des phénomènes climatiques et des problèmes environnementaux, selon les experts scientifiques du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du climat) la situation se détériore plus vite que ne laissaient présager les prévisions les plus pessimistes. A la fin de l'année 2009, aura lieu le prochain Sommet pour le Climat à Copenhague lors duquel les chefs d'état se réuniront pour décider des mesures à prendre contre le dérèglement climatique. Si l'on agit dès maintenant, il est encore possible de limiter une hausse dramatique des températures qui entraineraient de multiples conséquences irréversibles : accroissement des phénomènes météorologiques extrêmes, bouleversement des écosystèmes, désertification, épidemies, flux migratoires... Plus que jamais il est temps d'agir !

Voir la video sur les dérèglements climatiques

Une vérité qui dérange d'Al Gore

Comment aider Greenpeace dans ses actions ? Tout d'abord en faisant un don qui servira à soutenir l'ONG dans ses campagnes et à interpeller les décideurs politiques sur ces questions. Sachez que tout don est déductible à 66% des impôts, ainsi si vous souhaitez donner 20 euros, il faut choisir un don de 60 euros. Et pour ceux qui voudraient s'engager encore davantage, des bureaux locaux de Greenpeace sont présents un peu partout en France, vous pouvez vous adresser à celui le plus proche de vous pour devenir bénévole et apporter votre soutien. A votre échelle, vous pouvez déjà contribuer à ce que les choses changent et que les générations futures ne pâtissent pas de nos erreurs.

Et puisque nous sommes en plein période d'avant Noël, à signaler également la sortie du "Guide pour un Noël sans OGM" que vient de publier Greenpeace. Dans ce guide, vous trouverez pour les produits alimentaires classiques que l'on consomme lors des fêtes de fin d'année (saumons, foies gras, fromages, volailles, desserts...) un classement des produits avec ou sans OGM : produits en vert lorsque le fabricant garantit qu'il n'a pas utilisé de produits OGM ou d'animaux nourris aux OGM, en orange lorsqu'il indique avoir entamé une telle démarche mais qu'il n'a pas encore de certification et en rouge pour les produits dont le fabricant n'a pas répondu ou n'a pas garantit l'absence d'OGM.


Donnez votre avis

Les lauréats du Prix Pinocchio 2008 : Louis Dreyfus et Areva

Prix Pinocchio du développement durable 2008 pour les entreprises non responsablesNous vous avions présenté en novembre dernier le Prix Pinocchio du développement durable 2008 lancé par l'association Les Amis de la Terre. L'objectif de cette opération était de sensibiliser le public autour de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Le principe était de proposer aux internautes de voter pour les entreprises françaises les moins responsables et ne respectant pas les droits sociaux et environnementaux fondamentaux. 12 entreprises ont été ainsi "nominées" dans 3 catégories (droits humains, environnement et green washing). Pour chacune d'elle, Les Amis de la Terre présente les activités de l'entreprise et en quoi elle est très loin de respecter les principes du développement durable. Les internautes avaient alors la possibilité de désigner pour chaque catégorie l'entreprise qu'il pensait la moins responsable...

Esclaves au paradisHier 16 décembre, une cérémonie publique organisée par l'association a eu lieu pour l'annonce des 3 lauréats de cette année. 4193 personnes ont participé à l'édition 2008 du Prix Pinocchio. Dans la catégorie "Droits humains", c'est le groupe Louis Dreyfus qui a été élu, une multinationale dont les activités principales consistent en le négoce et la commercialisation de produits de base agricoles et énergétiques, le transport et l'armement maritime, les télécommunications... Cette entreprise doit son prix pinocchio du fait des conditions de travail proches de l'esclavage et de l'exploitation présentes dans des plantations de canne à sucre et d'usines de transformation d'ethanol dans la région du Mata Grosso do Sul au Sud-Ouest du Brésil. Elle y emploie 13000 indigènes, principalement de l'ethnie Guarani, dans des conditions déplorables (accidents, salaires impayés, insalubrité des locaux...). Et c'est sans compter les problèmes de déforestation engendrés par la monoculture de canne à sucre pour la production de biocarburants....

Alerte verte - Controverses nucléairesLa société Areva remporte le Prix Pinocchio dans les deux autres catégories (environnement et greenwashing) ! Elle est lauréate dans la catégorie "Environnement" suite aux évènements survenus cet été à la centrale de Tricastin où 75 kilos d'uranium avaient été rejetés dans les cours d'eaux alentours, dépassant les seuils de radioactivité maximum. Une série de dysfonctionnements avaient également eu lieu dans les semaines suivantes mettant en doute la sureté de la centrale et des installations nucléaires en général. Si Areva est aussi lauréate de la catégorie "Greenwashing", c'est à cause de son slogan "Nos énergies ont de l'avenir. Un avenir sans CO2" publié dans son rapport développement durable 2007 et donnant l'impression que le nucléaire serait la solution contre le réchauffement climatique. Ce qui n'est absolument pas justifié puisque les émissions de CO2 dûes aux centrales nucléaires sont loin d'être négligeables et la pollution de ce type d'énergie reste un problème insoluble à l'heure actuelle.

--
En savoir plus :

Donnez votre avis

Planète Attitude, la communauté verte du WWF

Communauté en ligne Planète Attitude du WWF pour l'écologie et le développement durableL'association WWF a lancé début Décembre un nouveau site internet communautaire : Planète-Attitude. L'objectif de ce site est de rassembler une communauté de gens partageant les valeurs du développement durable, de l'écologie... afin de diffuser et d'échanger sur les sujets d'actualité, de faire part d'initiatives alternatives, de débattre sur les solutions à envisager... Alors que la communauté en ligne Planète Attitude n'est ouverte que depuis deux semaines, elle compte déjà plus de 1500 membres. Rapport Planète vivante 2008 du WWF FrancePour ceux qui connaissent Facebook ou autre réseau social, le principe est un peu le même. On s'inscrit sur le site et on peut alors participer aux discussions sur les forums, s'inscrire à des groupes thématiques, ajouter des membres comme amis, déposer des articles, des vidéos et des photos...

Le but de Planète Attitude est de devenir une véritable plate-forme d'échanges et de rassemblement autour de tout ce qui touche à l'écologie et au développement durable. Chacun peut accéder à cette communauté, proposer ses idées et engager des nouvelles initiatives : citoyens, associations, professionnels... tout le monde est concerné et peut apporter sa contribution. Ce n'est en effet qu'en nous unissant qu'il sera possible d'engendrer un changement de société et de mener des actions constructives et durables. Peluche Panda de l'association WWF - 32 cmA en voir le succès de Planète Attitude et les discussions qui vont bon train, ces sujets ne manquent pas d'intérêt et surtout les solutions pour des modes de vie plus respectueux de l'homme et l'environnement sont nombreuses. Les thèmes abordés vont de la vie quotidienne (comment consommer de manière responsable et réduire son impact sur l'environnement) aux grandes problématiques écologiques (climat, pollutions, biodiversité, énergies renouvelables, santé...) en passant par les initiatives nationales ou locales (groupes d'actions par département), l'habitat écologique, le cinéma nature et environnement... Espérons que cette communauté deviendra un lieu de partage actif et suscitera un mouvement positif pour une société plus durable.

Donnez votre avis

13 collectivités territoriales labellisées par les Rubans du développement durable 2008

Label Ruban du Développement Durable 2008-2010Chaque annnée depuis 2002, les Rubans du développement durable récompensent des collectivités territoriales s'étant distinguées par leur politique en matière d'environnement et de développement durable. Organisée par l'association des maires de France, l'association des maires de grandes villes de France, le Comité 21 et Dexia, cette opération décerne aux lauréats un label national qui pourra être affiché à l'entrée de ces collectivités. Pour les Rubans du développement durable 2008, le jury de sélection était présidé par Jean-Marie Pelt (président de l'Institut Européen d'Ecologie) et composé de représentants des différents partenaires des Rubans (Ademe, PNUE, DIACT, CNFPT...).

Acheter L'avenir en vert publié par le Comité 21 - Nature & DécouvertesLe palmarès 2008 a été annoncé le 27 Novembre à l'occasion du 91ème Congrès des maires et présidents de communautés de France, 13 collectivités territoriales ont été labellisées : 5 communes (Avignon, Beynat, Bordeaux, Echirolles, Pessac), 6 structures intercommunales (Grand Alès en Cévennes, Grand Nancy, Mulhouse Sud Alsace, Pays de Pervenchères, Pays des Landes de Gascogne, Syndicat d'aménagement du Trièves) et 2 conseils généraux (conseil général du Finistère, conseil général de la Haute-Vienne). Les critères de sélection sont l'organisation et la conduite de la politique territoriale de développement durable, la vision stratégique et le plan d'actions et les actions réalisées. Des collectivités peuvent être labellisées pour leur politique globale prenant en compte le développement durable, par la mise en place C'est vert et ça marche de Jean-Marie Pelt - Fnacd'un agenda 21 par exemple qui regroupe un ensemble d'actions touchant à tous les domaines d'intervention d'une collectivité. Cette année c'est le cas de plusieurs collectivités (Bordeaux, Grand Alès, Finistère...) qui ont choisies d'établir un plan d'actions couvrant l'ensemble de la politique de développement du territoire. D'autres collectivités ont ciblé davantage leur action sur un domaine précis, comme la Communauté de Communes du Pays de Pervenchères qui s'est investi dans la construction durable et HQE (Haute Qualité Environnementale) avec plusieurs projets dont le premier vient de s'achever (construction d'un pôle scolaire et d'une médiathèque respectant 14 cibles HQE).

Ce label sera désormais délivré tous les deux ans, les prochains lauréats des Rubans du développement durable seront donc désignés en 2010.

--
En savoir plus :

Donnez votre avis

De la peinture blanche pour lutter contre le réchauffement climatique...

Toitures blanches à Santorin en GrèceIl ne s'agit pas d'une blague mais bel et bien d'une étude sérieuse menée par une équipe de chercheurs américains du laboratoire Lawrence Berkeley en Californie qui vient d'être publiée dans la revue Climatic change. Le physicien Hashem Akbari a fait des calculs avec l'aide des physiciens Surabi Menon et Arthur Rosenfeld démontrant l'utilité d'équiper les toits et les rues de revêtements de couleur blanche ou claire dans la lutte contre le réchauffement climatique ! Ils expliquent que les zones urbaines représentent 2,8% des terres émergées de la planète et que les toitures couvrent 25% de la superficie des villes et les rues environ 35%. Au total, les toitures et les sols en milieux urbains correspondraient à 1% de la surface desDemain, la Terre - Nature et Découvertes terres émergées.

Les calculs de ces scientifiques montrent alors qu'en couvrant les 100 plus grandes villes du monde uniquement de revêtements blancs ou clairs sur les toitures et sols, on pourrait éviter l'émission de 44 gigatonnes de gaz à effet de serre du fait de la plus grande réflectivé des couleurs claires. Ainsi ils préconisent de recouvrir les toitures de dallages blancs ou de peinture blanche, et le béton pourrait être utilisé pour le revêtement des routes plutôt que du bitume. Une idée qui peut paraître un peu loufoque de prime abord, mais somme toute assez logique !Kyogami : jeu de société - Voice-tm D'ailleurs, en Californie, il est obligatoire depuis 2005 pour les constructions de bâtiments commerciaux d'avoir des toitures réfléchissantes. A partir de 2009, ce sera également le cas pour les bâtiments résidentiels.

--
En savoir plus :

Donnez votre avis


  Le "Blog à l'écoute du Globe" est l'éco-magazine du guide d'achat INAKIS.fr

  PROMOTIONS EN COURS | MARQUES
  Charte inakis | Criteres | Nos services
  On parle d'Inakis | Nous contacter | Partenaires | Espace membre
  Plan du site | Mentions légales | Qui sommes-nous | Espace partenaires | Catalogue

  © inakis 2006-2017  /  RSS

Creative Commons License