Projets bon pour nous et la planète

La fête de la nature 2011

Fête de la Nature du 18 au 22 mai 2011Le lancement de la cinquième Fête de la Nature débutera le mercredi 18 mai pour 5 jours de sorties découverte.

Professionnels et bénévoles des réseaux de protection de la nature organisent des centaines de balades (gratuites) à travers la France.

Ces visites sont souvent exceptionnelles puisqu'elles peuvent être proposées dans des lieux rares ou chez des particuliers qui pour l'occasion, ouvrent leur jardin.

Encadré par des guides naturalistes, le public est convié à partager des moments privilégiés dans l'observation de la flore et la faune de nos belles régions.

Pour connaître le programme des sorties près de chez vous parmi les 5000 manifestations prévues : www.fetedelanature.com

Boussole à miroirjumelles KITEcanne siège

Autres articles :
Bookmark and Share

Lire la suite

Rendez-vous avec la planète le 5 juin pour la journée mondiale de l'environnement avec HOME, le film de Yann Arthus-Bertrand

HOME, le film événement de Yann Arthus-Bertrand, sortie mondiale le 5 juin 2009Nous avons eu le privilège hier d'assister à la conférence de presse organisée au musée du quai Branly à Paris pour découvrir en avant-première quelques extraits du film HOME de Yann Arthus-Bertrand, coproduit par Elzevir Films (Denis Carot) et EuropaCorp (Luc Besson) et financé en grande partie (10 millions d'euros sur un budget total de 12 millions) par le groupe PPR (François-Henri Pinault). Tous les quatre étaient présents, ce qui a permis d'avoir un éclairage intéressant sur la genèse du film, grâce aux échanges qui ont été possibles avec eux.

Le synopsis : "En quelques décennies, l'homme a rompu un équilibre fait de près de 4 milliards d'années d'évolution de la Terre et met son avenir en péril. Le prix à payer est lourd, mais il est trop tard pour être pessimiste : il reste à peine 10 ans à l'humanité pour prendre conscience de son exploitation démesurée des richesses de la Terre et changer son mode de consommation. En nous offrant les images inédites de plus de 50 pays vus du ciel, en nous faisant partager son émerveillement autant que son inquiétude, Yann Arthus-Bertrand pose, avec ce film, une pierre à l'édifice que nous devons, tous ensemble, reconstruire." ... et une sacrée pierre, puisqu'il a fallu 3 ans et 700 heures de rush à YAB pour faire ce film, dont le contenu scientifique est majoritairement tiré des analyses et des travaux de Lester Brown, adaptés par le minutieux travail d'Isabelle Delannoy, experte environnementale, qui a réalisé le commentaire du film et contribué à son scénario.Luc Besson, François-Henri Pinault et Yann Arthus-Bertrand

La particularité de HOME est sa sortie mondiale le 5 juin à l'occasion de la journée mondiale de l'environnement, en simultané au cinéma et en DVD à prix coutant, sur une soixantaine de chaînes de télé et en streaming gratuit sur Youtube pendant une dizaine de jours (Google est partenaire de l'opération, Mats Carduner, le PDG pour la France, en a détaillé les modalités), le tout en cassant la sacro-sainte "chronologie des médias" chère à la profession : l'objectif est de faire visionner le film au plus grand nombre, donc avec le moins de contraintes économiques possibles, souhait cher à Yann Arthus-Bertrand. Le film sera donc présenté lors de cette journée mondiale de l'environnement à Mexico, car il est soutenu par l'UNEP (Programme des Nations Unies pour l'Environnement). YAB a indiqué avoir bénéficié du conseil d'Al Gore, qui a vu le film et lui a indiqué la "bonne" manière de communiquer sur les nombreux chiffres angoissants qui émaillent les commentaires de ce documentaire, ce qu'il résume en disant : "On ne veut pas croire ce que l'on sait pourtant". A noter également que 20000 DVD seront envoyés aux écoles par la ligue de l'enseignement, selon les dires de YAB.



Ce film a donc été largement financé par le groupe PPR sous l'impulsion de François-Henri Pinault, son PDG, à qui le projet a été présenté en juin 2007, et pour lequel il a immédiatement donné son OK, alors qu'il était en train de mettre en place une direction RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) au sein du Groupe. "Ce projet nous a forcé à avancer avec les 88000 collaborateurs du Groupe, car en tant que contributeur majeur dans la chaîne de production, il est de notre devoir de prendre conscience de la nécessité de progresser dans la responsabilité sociale et environnementale que nous avons vis à vis de la planète. Nous avons le pouvoir d'agir sur le destin qui nous attend si nous ne faisons rien. C'est pour nous une opportunité inouïe de permettre la mise en oeuvre d'une nouvelle économie, sans recherche de profit immédiat, mais avec plus de sens, que nous recherchons tous aujourd'hui.". Voilà bien résumé le credo d'INAKIS depuis sa création en 2007... :-)

Pour Luc Besson, "C'est un message commun pour le 5 juin, pour moi ce n'est pas un film qui doit recevoir ou pas les critiques ou les louanges, il me paraît important que nous sortions de ce type de débat, c'est la raison pour laquelle exceptionnellement nous avons choisi de ne pas le montrer intégralement à la presse d'abord".

Source chaude du Grand Prismatic, parc national de Yellowstone, Wyoming, Etats-UnisLe film est, on peut s'en douter si l'on garde en mémoire le désormais culte "Une vérité qui dérange" d'Al Gore, un nouveau signal d'alarme sur la menace qui pèse sur l'avenir à court terme de notre planète. Il se termine cependant sur un dernier quart d'heure proposant certes quelques solutions, mais surtout sur le message simple qu'il ne se veut pas donneur de leçon mais que la solution est en chacun de nous, et que nous y arriverons, mais "ensemble", qui est le dernier mot du film.

Barrière de corail, Queensland, AustralieLe mot de la fin revient à Luc Besson, à qui l'on doit le titre du film : "Yann avait d'abord pensé à "Boomerang", qu'il a jugé finalement trop négatif. Je lui ai proposé "Home", d'abord pour la référence cinématographique à E.T., et puis ensuite parce que la maison est le premier univers de l'enfant, qui réalise ensuite que la Terre est sa "Grande Maison". En plus de son évocation internationale, comprise dans le monde entier, "home", la maison, est pour moi le symbole de l'écologie, qui est avant tout la science de l'habitat : c'est donc un juste retour des choses. Enfin je dirais que la vraie question posée par ce film, finalement, est "est-ce que vous aimez vos enfants ?". Si la réponse est oui, alors faites ce que vous avez à faire pour ne pas leur laisser un monde pour lequel ils pourront vous reprocher de n'avoir rien fait pour le sauver, alors que vous le saviez perdu. Le regard d'amour qu'ils vous portent aujourd'hui sera alors un regard de lourds reproches..."



En savoir plus :

Lire la suite

Le réchauffement climatique expliqué aux enfants

Le climat, ma planète... et moi ! est un projet d'éducation au développement durable pour l'école primaire sur les changements climatiques.Le journal pour enfants "Mon Quotidien" donne souvent des infos sur le développement durable, le monde animal, les bonnes initiatives vertes. J'ai 12 ans, et je profite de mon samedi pour tester le denier site dont on parle dans mon journal préféré : "Le climat, ma planète... et moi !".

C'est un site étonnant et concret qui concerne les jeunes qui veulent en apprendre un peu plus sur le réchauffement climatique, et qu'est ce qu'on en entend parler ! On nous présente plusieurs planches d'animations, par exemple j'ai pu choisir "la montée des eaux" : un peu impressionnant, ou "l'effet de serre" qui demande un peu plus d'effort de compréhension. On termine avec un test, j'aime bien les sondages, qui calcule si nous sommes des petits écolos ou les pollueurs de demain. J'ai totalisé 2323 kg équivalent CO2 par an et la moyenne pour un Français est de 3800 kg : youpi !!! Je vais en parler aux copains, voir qui doit faire des progrès !

Vous verrez aussi sur la première page du site un dessin que je trouve génial, représentant la terre en forme de boule de glace en train de fondre. A quel goût ? ça on ne sait pas, pas très bon, à mon avis...

Lire la suite

Le colis-voiturage : transport de colis de particulier à particulier

Le transport de colis de particulier à particulier sur colis-voiturage.comPuisque c'est la Semaine européenne de la mobilité (voir billet précédent), profitons de la circonstance pour découvrir de nouveaux modes de transport. Si l'opération est plutôt axée sur les moyens de transport des usagers, le transport de marchandises est également important. S'inspirant du système de covoiturage, le concept de colis-voiturage vient d'être lancé par trois alsaciens : Jean-François Rey, Olivier Negele et Sacha Goepp. Leur idée est de mettre en relation, via leur site internet colis-voiturage.com, des personnes désirant transporter ou faire transporter des colis.

Mais comment ça marche ? Le principe repose sur le fait que chaque jour des particuliers font des trajets à travers la France entière et que dans tous les cas ils feront ces déplacements, donc autant profiter de l'occasion pour transporter en même temps des colis qui doivent effectuer le même trajet ! L'inscription est gratuite, l'expéditeur d'un colis doit juste participer aux frais du trajet. Aussi bien l'expéditeur que le transporteur du colis font ainsi des économies. Le concept de colis-voiturage s'inscrit également dans l'idée de réduire la pollution et les émissions de CO2 dûes aux transports. Une bonne et originale initiative à découvrir plus en détail sur le site communautaire colis-voiturage.com !

Lire la suite

Du pétrole inépuisable et vert obtenu par fermentation

Christophe, ingénieur ENSAIS, fondateur du site Econologie.com, partenaire d'Inakis, lance avec Ludovic, ingénieur ESAIP SEP, un projet qui n'a rien d'utopique ou d'irréaliste mais qui pourrait être très prometteur s'il leur est permis de valider un certain nombre de points précis.

L'objectif : essayer de fabriquer du pétrole à partir de la biomasse d'une manière "biologique originale" mais inexploitée actuellement.

Voici le message de Christophe que nous relayons bien volontiers :

Ce groupe de travail (informel pour le moment) prenant appui sur des expériences réalisées par le Docteur Laigret, nous avons décidé de le nommer: "Projet Laigret".

Qui est le Docteur Laigret ??

fabrication de pétrole à partir de la biomasse d'une manière biologique originale Le Dr Laigret était membre de l’institut pasteur de Tunis dans les années 40-50. Reconnu par ses pairs, il était spécialisé en microbiologie et en virologie, il a participé à la mise au point d’un vaccin contre la fièvre jaune par exemple.

Quel est le procédé du Docteur Laigret ??

Il s'agit d'un procédé BTL (Biomasse To Liquid). Le BTL Laigret créé du pétrole brut à partir de la fermentation (procédé biologique) d'une biomasse.

Ainsi, lors d’expériences menées dans les années 40 (voir sa biographie sur le site de l'Institut Pasteur) sur un agent pathogène responsable de la gangrène, il a réussi à produire une méthanisation de matières organiques et surtout il a réussi à produire du pétrole liquide à partir de savon. Créer du pétrole brut est très novateur par rapport aux autres procédés BTL expérimentés ou industrialisés.

Il semble qu’il ait poussé ses études sur d’autres matières organiques telles que des boues d’épuration, des déchets agricoles… avec de bons résultats. Ces travaux ont fait l'objet de 2 comptes rendus à l'académie de sciences, disponibles ici, et d'un article dans S&V en 1949.

Ses travaux sont alors tombés dans l'oubli...or le procédé nous semble tout à fait d'actualité et c'est pourquoi nous aimerions lancer une expérimentation privée afin de vérifier si ses observations sont exploitables.

Pour avoir plus de détail sur l’homme et ses expériences, nous vous proposons de lire les articles et les documents que nous avons réunis sur la nouvelle suivante.

Lire la suite

1600 Pandas ont envahi le parvis de l'Hôtel de Ville à Paris

1600 Pandas ont envahi le parvis de l'Hôtel de Ville à ParisCette invasion spontanée et matinale date d'avant-hier matin et a débuté par le parvis de la mairie de Paris, pour se poursuivre aux alentours d'autres monuments parisiens.

Mais pas d'inquiétude pour les bambous qui traînent par-ci par-là dans les quelques (rares) jardins ou balconnières des riverains de la capitale, je les rassure tout de suite, ils n'auront pas à les ranger : ces pandas-ci sont certes 1600 mais sont sans souci et inoffensifs (petit exercice de diction proposé en prime ;-)) : ils sont en papier mâché.

C'est le WWF qui a choisi d'illustrer "35 ans de combat pour la préservation des espaces et des espèces" en déposant symboliquement le nombre restant de la population mondiale de cette espèce animale, menacée comme tant d'autres.

Soutenez l'état d'esprit "panda" en retrouvant sur Inakis les fameuses peluches du WWF, bien sûr, mais aussi par exemple un jeu de société basé sur cet emblématique animal, conçu qui plus est en bambou, par un collectif de designers parrainé par l'UNESCO.

Au fait, sur la photo ci-dessus vous reconnaitrez Miss PaNDa (Stéphane, de l'équipe d'Inakis), qui s'y cache, mais nous, on l'a reconnu, bien sûr...

--

En savoir plus :

Lire la suite

INAKIS, partenaire de l'opération "Durable et vous" (Semaine du développement durable)

Durable et vous - devenez acteur de votre engagement
La semaine du développement durable a démarré sur des chapeaux de roues, et INAKIS a choisi d'y participer en s'associant à des partenaires/acteurs du web engagés dans une vraie démarche de développement durable.

Le concept de l'opération est inspiré du jeu Miniville (et du fameux Simcity, je trouve, aussi) : c'est là : Durable et vous.

L'idée est que chaque internaute crée sa ville sur durable-et-vous.com et donne à ses éco-citoyens les moyens d'agir pour une ville plus verte !

Il s'agit donc d'un jeu aussi fun que collaboratif pour :

- comprendre les actions du quotidien qui changeront durablement votre environnement
- associer votre entourage pour soutenir votre développement durable !

Qualité de l'eau, préservation de la biodiversité, production d'énergie, impact sur le climat, bien-être social, vous devrez pérenniser votre ville sur chacun des thèmes fédérateurs du développement durable pour être la ville la plus verte et la plus durable !

Lire la suite

Fair trade music, première plateforme de musique équitable

J'ai suivi depuis le départ l'aventure de Reshape Music, le premier label de musique équitable (si si, c'est possible, même si ça n'est pas facile de changer les mentalités et les idées reçues, pas vrai Jeff ?).
Aujourd'hui, par l'intermédiaire de son compère Elie, j'apprends que l'activité de Reshape Music s'est quelque peu allégée ces derniers temps car ils travaillent activement sur un nouveau projet prometteur et engagé que j'ai aujourd'hui le plaisir de vous présenter :
Fair Trade Music Fairtrade-music est le nouveau projet de Reshape-music, le label ayant inventé la musique équitable. Souvenez-vous, sur Reshape-music, l’internaute peut choisir le prix d’achat pour soutenir les artistes…

Il participe au lancement de la carrière de jeunes artistes en découverte.

Pour aller plus loin dans leur ambition de créer une filière équitable dans la musique, ils lancent un site de distribution en ligne qui permettra a tous les labels et a tous les artistes de faire découvrir leur projets musicaux et d’être soutenus par les internautes.

Vous pouvez déja retrouver toutes les infos dans la page concept.

Jeff Caly revient en image sur l’histoire de la musique équitable et les caractéristiques de la future plateforme fairtrade-music.com :



Si vous souhaitez les soutenir ou simplement être informé du lancement officiel, inscrivez-vous sur le site.

Lire la suite

Haut de page